Construction d’une tiny house étape par étape

La tiny house est un concept venu d’Amérique. L’idée est née aux États-Unis en 2008. Signifiant en français « mignonne petite maison », cette maisonnette offre tout le confort d’une vraie maison. En raison de sa taille, l’espace y est aménagé pour être hautement fonctionnel. Face à la crise immobilière, elle offre une véritable solution pour l’habitat. Vous pouvez avoir une jolie tiny house grâce aux fabricants professionnels, mais sachez que vous pouvez également réussir à avoir votre petite maison nomade et écologique par vos propres moyens. Envie d’une vraie petite maison écologique en bois, sur-mesure et qui s’adapte à vos besoins ? Optimisez la fonctionnalité de votre maisonnette en suivant ces étapes.

Les étapes à suivre

En plus d’offrir un véritable espace de vie, une tiny house se veut esthétique, pratique et confortable. C’est un endroit à vivre dont la simplicité ne doit pas prendre le dessus sur son côté fonctionnel. La construction d’une tiny house comprend ainsi des étapes qui doivent être réalisées avec un grand sérieux.

  • Commencez par la préparation du projet : l’avant-projet. Cette étape consiste à définir l’architecture de la maison, à choisir les matériaux et à réaliser le plan (plan intérieur et extérieur)
  • Choisissez ensuite la fondation : la remorque. Elle convenir à la taille de la tiny house et bien supporter son poids afin d’assurer une excellente stabilité.
  • Mettez en place les murs en ossature bois en maitrisant parfaitement toutes les techniques de contreventement et d’assemblage
  • Fixez la toiture avec du matériau léger, résistant et étanche.
  • N’oubliez pas l’isolation thermique. Optez pour les bons isolants, notamment les isolants écologiques performants.
  • Mettez en place toute la menuiserie : portes et fenêtres, ouverture de toit, baies vitrées, etc.
  • Réalisez toute l’installation électrique selon la norme NF et en remplissant toutes les exigences de sécurité.
  • La mise en place du système de plomberie complète fait partie des travaux de finition. Le système est beaucoup plus complexe que celui d’une maison normale. Il faut s’assurer que chaque partie de l’installation puisse répondre aux exigences de la tiny house.

Le type d’éclairage, la peinture ainsi que les éléments de décorations interne et externe peuvent apporter une touche personnelle à votre mini maison sur roue. Concernant le délai de construction, tout dépend du modèle à construire et surtout, de qui prend en charge les travaux. En général, il faut environ 150 heures pour un professionnel et environ 500 heures de travail à plein temps pour un bricoleur moyen pour construire un tiny house.

Construction d'une tiny house étape par étape

Même si la possession d’une tiny house se révèle souvent avantageuse, sa construction n’offre pas, par contre, une bonne prise en main. Pour réussir cette conception, vous devez suivre certaines étapes importantes susceptibles de vous permettre d’atteindre votre but sans aucun souci. À cet effet, voici les différentes phases à suivre pour réussir cette construction !

Concevoir un plan et un avant-projet de la tiny house

Avant d’entamer tout travail d’une grande envergure, il faut l’élaboration d’un avant-projet, et la conception d’une tiny house n’en échappe pas non plus. Cela dit, avant de commencer la fabrication, vous devez mettre en place ce document en fonction de différents critères tels que vos besoins, la forme architecturale, les matériaux de construction, etc.

Après la conception de l’avant-projet, vous pouvez ensuite définir un plan de votre tiny house. Pour une réussite parfaite de la construction, élaborez non seulement un plan d’intérieur, mais aussi un plan d’extérieur pour faciliter la fabrication de votre mini maison.

Construction d'une tiny house étape par étape

Choisir la remorque adéquate à la tiny house

La remorque est l’une des pièces les plus importantes que vous devez choisir avant de procéder à une construction de tiny house en toute réussite. En réalité, ce matériel se présente comme étant la fondation de votre mini maison.

Si vous ne la sélectionnez pas alors avec soin et minutie pour vous assurer de sa solidité, vous risquez de faire crouler votre toit. Pour cela, optez pour celle qui est à la fois légère et robuste, car ces deux critères définissent en réalité la qualité de la remorque.

Construire les murs de la mini maison

Généralement, les cloisons d’une tiny house se présentent sous forme de murs en ossature bois. De ce fait, vous devez vous procurer cette matière, mais ceci, en fonction de l’architecture de votre mini maison.

Aussi, il convient que vous ayez une excellente connaissance de certaines techniques qui vous seront d’une grande utilité lors de la construction. Ainsi, si vous souhaitez fabriquer une tiny house sans aucune contrainte, vous devez alors maîtriser le contreventement et l’assemblage. Ce sont ces deux procédés rassemblés qui assurent en partie la solidité de la mini maison lors de son transport ou pendant un stationnement.

Procéder à la couverture de la tiny house

Le mur de votre tiny enfin prêt, vous pouvez à présent passer à sa couverture. Pour ce faire, il est possible de vous servir de différents matériaux susceptibles de garantir l’étanchéité de votre mini maison. Cependant, faites toujours attention à un seul critère lors de vos choix : la légèreté.

Une fois la couverture de la tiny house achevée, il faut entamer à présent la réalisation des derniers travaux. Commencez par son isolation thermique en passant par les travaux de menuiserie pour finir le tout par installations de plomberie et électriques.